Suivre le Tour 2015 en camping-car

 

Du 4 au 26 juillet, le Tour de France cycliste va encore attirer les foules… dont des milliers de camping-caristes. Les moments forts de cette grande boucle 2015 ne vont pas manquer, notamment dans les 5 arrivées en altitude, le contre-la-montre individuel, ou encore, le contre-la-montre par équipes. Pour tout connaître des 21 étapes, les différents profils du parcours et les horaires de passage, n’hésitez pas consulter le site officiel www.letour.fr/fr/.

Vous retrouverez aussi tous les bons plans stationnement en camping-car, concernant les 10 étapes sélectionnées ci-dessous, dans le N°276 de Camping-Car Magazine.

Nos 10 étapes favorites

 

Jeudi 9 juillet (6e étape) - ABBEVILLE / LE HAVRE - 191,5 km

De la Picardie à la Normandie, c’est une belle échappée entre mer et campagne. L’itinéraire rejoint le littoral du côté du port de Dieppe, pour ne pratiquement plus le quitter pendant une centaine de kilomètres. Le mieux est de se positionner dans la partie sommitale des nombreuses côtes, comme à la sortie de Longroy, Grandcourt, Veules-les-Roses, Cany-Barville, Saint-Pierre-en-Port, Fécamp ou encore, Étretat.

 

Samedi 11 juillet (8e étape) - Rennes/Mûr-de-Bretagne - 181,5 km

Comme en 2011 (victoire de Cadel Evans devant Contador) l’arrivée dans la côte de Méné Hiez (293 m) promet d’être spectaculaire, avec sa pente de 2 km à 6,9 % (maxi 10,1 %).

 

Mardi 14 juillet (10e étape) - Tarbes/La Pierre-Saint-Martin - 167 km

Après une journée de repos, le peloton aborde la montagne en s’élançant des bords de l’Adour pour rejoindre les sommets des Pyrénées. L’arrivée en altitude restera gravée dans les mémoires, avec sa pente irrégulière de 15,3 km à 7,4 % (nombreux secteurs à plus de 10 %). L’ascension franchit successivement les cols de Labays (1351 m) et du Soudet 1 540 m).

 

Mercredi 15 juillet (11e étape) - Pau/Cauterets - 188 km

On attend beaucoup des lacets du col pastoral d’Aspin (1489 m), abordé par son versant oriental, soit 12 km à 6,6 % (maxi 10 %). Puis le légendaire Tourmalet (2115 m) est grimpé du côté de Sainte-Marie-de Campan. Avec sa pente de 17 km à 7,5 % (maxi 11 %), via la station de La Mongie. L’arrivée au sommet de la station de Cauterets (914 m) est beaucoup moins exigeante mais promet du spectacle avec 10 km à 4,2 % (maxi 9 %).

 

Jeudi 16 juillet (12e étape) - Lannemezan/Plateau de Beille - 195 km

Sur cette étape, le rude Portet d’Aspet (1069 m), avec ses 14,3 km à 5,4 % (maxi 15 %), le col de la Core (1389 m) avec 14,5 km à 5,1 % (maxi 8 %). Au fil de l’Arrac, s’amorce aussi la longue montée du Port de Lers (1517 m) au pied de l’imposant massif des Trois Seigneurs (2199 m), soit 16,6 km à 5,3 % (maxi 9 %). Aux Cabannes, s’annonce l’enchaînement de virages conduisant au plateau de Beille (1780 m) : 15,9 km à 7,8 % (maxi 10,8 %).

 

Samedi 18 juillet (14ème étape) - Rodez/Mende - 178,5 km

Voilà une journée pour les baroudeurs. Parvenu en Lozère, le parcours se faufile entre les causses de Méjean et Sauveterre, on atteint Mende. Il reste à gravir les 3 km à 10,1 % (maxi 11%) de la côte de la Croix-Neuve (1055 m) pour rallier le plateau de l’aérodrome de Mende-Brenoux.

 

Mercredi 22 juillet (17ème étape) - Digne-les-Bains/Pra-Loup - 161 km

À l’approche de la station de La Foux, la pente s’incline vraiment pour se hisser au col d’Allos (2250 m), avec 6,4 km entre 6 et 7,5 % (maxi 9 %). 20 km de descente sinueuse et vertigineuse, puis 6,2 km de montée à 6,5 % (maxi 10 %) pour rejoindre Pra-Loup (1620 m).

 

Jeudi 23 juillet (18ème étape) - Gap/Saint-Jean-de-Maurienne - 186,5 km

Depuis La Mure, cap sur les hauts plateaux de la Matheysine avec l’enchaînement de cols de Malissol (1153 m) et de la Morte (1368 m), soit 4,8 km à 6 % (maxi 10 %) et 11,6 km à 3,6 % (maxi 9 %). Hors-catégorie, le col du Glandon (1924 m) se mérite avec plus de 29 km à 4,2 % (maxi 11 %). Dans le final inédit, les 18 lacets de Montvernier (782 m), promettent enfin une sacrée bagarre avec 3,4 km à 8,2 % (maxi 9 %).

 

Vendredi 24 juillet (19ème étape) - Saint-Jean-de-Maurienne/La Toussuire - 138 km

Le parcours aborde d’entrée les 15,5 km à 7 % (maxi 10 %) du col mauriennais de Chaussy (1533 m). Se dresse ensuite l’incontournable Croix de Fer (2067 m) en remontant d’abord le Glandon, soit 19,9 km à 7,2 % (maxi 11 %), avant une ultime rampe de 2,6 km à 6,4 % (maxi 7 %). Depuis les gorges de l’Arvan, un détour mène au col du Mollard (1630 m) 5,8 km à 7 % (maxi 10 %). Nouveau passage à Saint-Jean-de-Maurienne, pour rejoindre cette troisième grimpée de la Toussuire (1705 m). Un effort de 18 km à plus de 6 % (maxi 9 %).

 

Samedi 25 juillet (20ème étape) - Modane-Valfréjus/Alpe d’Huez - 110,5 km

À la veille de l’arrivée sur les Champs-Élysées, cette dernière journée montagnarde promet d’être décisive pour le podium. Quelques instants de répit en descendant la vallée de la Maurienne, puis voici les 12 km à 7 % (maxi 8 %) du col du Télégraphe (1 566 m). Du village de Valloire, le Galibier (2645 m) constitue alors le point culminant de cette édition 2015, avec encore 18 km à 6,9 % (maxi 10 %). Avec ces 21 lacets numérotés de façon décroissante à flanc de falaise exposée en plein soleil, l’ogre de l’Oisans affiche 13,8 km à 7,9 % (maxi 13 %).

 

Publié le
02/07/2015
Auteur

NOUS VOUS RECOMMANDONS

Les dernières annonces camping-car

  • MC LOUIS  / MC2  / 73 G

    MC LOUIS MC2 – 73 G Profilé avec lit de pavillon et lits jumeaux. Le tout à un prix très compétitif Garantie 24 mois Camping-car neuf collection... Lire plus

    46285 € / 1 km / 2013

  • FLEURETTE  / FLORIUM  / MAYFLOWER 73 LMS

    FLEURETTE FLORIUM MAYFLOWER 73 LMS Profilé haut de gamme avec lit central, cuisine en L, grand salon panoramique et lit de pavillon électrique Garantie... Lire plus

    63000 € / 1 km / 2013

  • HYMER  / TRAMP CL  / 698

    HYMER TRAMP T 698 CL Très beau profilé lit central avec lit de pavillon Garantie 24 mois Camping-car neuf collection 2013 Longueur : 7.49... Lire plus

    61288 € / 1 km / 2013

Toutes les annonces camping-car