Un petit tour en Alsace

 

De Saint Marcel d'Ardèche (France) à Molsheim (France)

Date de départ 
Juillet 2012
Date d'arrivée 
Juillet 2012
Auteur 
sergeetmariefra...
Mon Camping-car 
HYMER B
Mon équipage 
Mon épouse et moi.
Carnet de voyage Un petit tour en Alsace
sergeetmariefrancoise

On avait dit : jamais de camping-car en juillet et août....

Et puis notre fille nous a fait du charme pour qu'on lui prête notre maison .. ..

Nous avons donc abandonné piscine et climatisation pour la promesse de géraniums et de bons vins....

Nous voilà partis par l'autoroute A7 en direction de Paris, sortie Beaune. Nous rendons visite à la maman de Marie Françoise en vallée de Saône. Nous avions pris l'habitude de stationner devant l'église du village, et d'avoir pour voisins, chouettes et ciel étoilé. Malheureusement la municipalité a fait installer l'éclairage public, et par là même, éteint le ciel et chassé les chouettes...

Déjà plus de quarante ans que nous venons dans cet ancien presbytère où les souvenirs sont nombreux, faits de grandes tablées familiales autour du papa aujourd'hui disparu...

Vous croyez !... disait l'appariteur lorsque mon beau-père lui proposait un vin blanc de sa fabrication...

Nous repartirons avec un petit pincement au coeur, en direction de Verdun via Nancy et Metz.

Nous voulions faire halte sur la nouvelle aire de stationnement et de services de Damvillers dans la Meuse. Malheureusement elle était occupée par les voitures du garagiste d'en face, et cela, tout à côté de la gendarmerie...

Après s'être recueilli dans le cimetière familial, avoir revu la maison (vendue depuis) et les Rénettes (immense jardin) nous avons fait route vers Montmédy afin d'y visiter le musée du peintre du siècle dernier, Jules Bastien Lepage exposé au Louvre, à Orsay et dans plusieurs autres musées.

Ce peintre, petit cousin de ma mère a sa statue à Damvillers réalisée par Rodin...

Nous avons fait étape au camping de la Citadelle et ainsi visité cette forteresse impressionnante par ses nombreux souterrains et casemates.

Après la Lorraine, nous visons l'Alsace, et décidons de prendre les petites routes, celles qui courent à travers champs et permettent de voir les moissons en se disant qu'aujourd'hui les peintres sont moins inspirés par les moissonneuses et les tracteurs... et pourtant le spectacle est grandiose.

J'avais repéré sur le guide Michelin "Escapades en camping-car France 2011" une voie verte très prometteuse qui devait nous amener de Molsheim à Strasbourg et de Molsheim à Wasselonne.... mais encore fallait-il pouvoir stationner et trouver un stationnement....

Le camping de Molsheim affichait complet, tous les parkings occupés....et nous voilà chassés vers Obernai...

Que la route des vins est belle... avec ses villages fleuris ses vignes très entretenues. A chaque détour de la route on aperçoit un clocher avec les maisons blotties autour, car dans la campagne Alsacienne, il n'y a pas d'habitat dispersé.

Nous avons téléphoné à Brigitte Blanck dans le réseau France Passion pour se faire héberger pour la nuit...

Comme nous le verrons tout au long de notre voyage, nous avons été globalement déçus par l'accueil des viticulteurs qui ont, à nos yeux, adhéré au système France Passion plus par intérêt que par passion (le stationnement étant le plus souvent proposé dans un fond de cour, entre de vieilles cuves et du matériel viticole...).

Lors de ce périple, nous avons descendu nos vélos à chaque occasion, ici pour visiter Obernai et profiter de la voie verte qui longe une rivière à l'ombre d'arbres jusqu'au petit village de Bernardswiller.

Au petit matin, pour profiter de la fraîcheur, nous décidons d'aller marcher au Mont St Odile (parcours du Mur Païen, 2 heures de marche dans les sous-bois, à contempler la faune et la flore...) Ce mur construit par les Celtes, avant J.C, entoure cent hectares à l'origine sur trois mètres de hauteur, et aujourd'hui plutôt sur un mètre environ. ce cheminement nous fait découvrir par endroits la vallée d'Obernai et de magnifiques panoramas sur des ruines de châteaux alentours. En marchant, on passe par la clairière de l'accident de l'Airbus en 1992...

En redescendant par la route des vins (RD 35), on est émerveillé par tant de beauté (et comme celà nous change du sud de la France...pas de tags...).

Nous faisons un crochet par Benfeld où nous avons repéré une aire de vidange chez un concessionnaire camping-car..., qu'il soit remercié.

Nous descendons jusqu'à Ribeauvillé en ignorant le château du Haut-Koenigsbourg que nous avions dejà visité.

A Ribeauvillé, nous cherchons une adresse France Passion ; le stationnement proposé devant le garage à matériels sur un sol de guingois au domaine Ostermann ne nous a pas convaincus, et nous cherchons un stationnement "sauvage", en fait un parking de bus scolaires squatté par des camping-caristes. Notre voisin se trouve être également notre voisin de département (il revenait de trois mois au cap nord..).

Nous enfourchons les vélos, et partons découvrir la ville, que de belles maisons à colombages merveilleusement fleuries.

C'est l'heure de déjeuner, la terrasse du restaurant "Au Cheval Noir" nous fait de l'oeil, nous voilà donc installés à coté d'un couple d'allemands fort sympathique. Dès la première minute le "courant" est passé même si la langue accrochait beaucoup. Un bon moment, avec une bonne table ( l'une des deux plus belles de notre périple).

Après une nuit bruyante..., nous avons opté pour Hunawihr et son cimetière fortifié (guide évasion Alsace Hachette), toujours merveilleusement entretenu...Nous avons parcouru le village et le cimetière à pied, puis arrêt à la Cave pour achat de vin.

Pour visiter Colmar que nous connaissions un peu, nous avons réservé au camping de Horbourg-Wihr, le long de la rivière éponyme.

En aparté : il nous faut environ une halte camping tous les deux jours environs, car une douche en camping-car, ce n'est pas une douche où l'on peut chanter sous la douche sans surveiller la jauge, même si notre Hymer est plutôt confortable.

Nous voilà repartis à vélo pour Colmar par la piste cyclable qui part du camping, en passant sur le pont de la Wihr, nous admirons une mariée en robe longue les pieds dans l'eau posant pour un photographe...

Colmar le 15 Août, l'Office du Tourisme qui a changé d'adresse est fermé prématurément ce jour férié. Dommage, nous cherchions le départ de la voie verte (rue Serpentine) qui doit nous mener jusqu'à Herrlisheim, le long de la Lauch, avec l'espoir de se restaurer dans une guinguette. Nous avons perdu beaucoup de temps pour trouver le départ de cette voie, nous avons donc abandonné les berges de la Lauch et ces jardins maraîchers pour trouver une table dans un restaurant de la "Petite Venise", environnement majestueux, repas très quelconque...

Il faisait très chaud ce 15 Août à Colmar, notre voisin de camping (alsacien), nous conseille de prendre de l'altitude en direction du Col du Bonhomme et du Col de la Schlucht, et de visiter le Lac Noir, le Lac Blanc...

Nous avons donc suivi ses conseils et déjeunons dans le camping-car avec une vue magnifique, entourés de fleurs sauvages par une température idéale.

Est-ce l'odeur du fromage, mais Munster nous attire. Nous choisissons le camping de Luttenbach relié à Munster par une voie verte, que nous emprunterons avec plaisir. Achat de choucroute, de bière, et repas du soir dans le camping-car car la température baisse très rapidement. Nuit très calme.

Nous quittons l'Alsace, direction le Jura, par des petites routes où nous pouvons vérifier que le monde paysan est très important pour notre pays. Toujours les moissons où le jaune tranche bien avec le bleu du ciel et le vert des forêts. Nos routes sont pourvues de parkings ou avec un peu de chance on peut trouver des coins très agréables pour une halte déjeuner.

Arbois : petite ville du Jura où nous avons des souvenirs vieux de plus de quarante ans..Nous cherchons une adresse France Passion, ce sera Jean-Pierre Ligier Père et Fils, (et encore une cour encaissée sans vue où heureusement nous étions seuls), nous goûtons le vin au caveau...

Nous aurons vite fait le tour de cette petite ville, où ne retrouvons pas les images probablement enjolivées. Je passe vite sur le repas du soir pris au restaurant sur la place principale.

En fait cette promenade a pour but de regarnir notre cave, après le vin d'Alsace, celui d'Arbois, cap sur le Maconnais, souvenir de bonne dégustation à Lyon Gerland devant des fruits de mer avant un match de foot avec mes amis.

Déjeuner à Macon dans le camping-car, en bord de Saône, en bordure d'une voie verte en rive droite. Un bon tour de vélo pour la digestion à l'abri des frondaisons et au retour, petite frayeur, un instant on avait cru que notre camping-car avait disparu...en fait de nouveaux arrivants nous le masquaient. Pour se remettre, un petit tour à la cave du maconnais.. et direction le Beaujolais.

Nous attaquons la Route des Vins par Juliénas, Fleurie, Chiroubles, Morgon,... que des noms qui nous rappellent que nous ne devrions jamais faire d'analyses de sang pour ne pas être culpabilisé lors des dégustations.

C'est à La Chapelle de Guinchay que nous vidangerons notre camping-car, et ferons le plein d'eau. Nous félicitons le bénévole qui tient le Syndicat d'Initiative, C'est très agréable de voir que certaines communes ou communautés de communes se dotent d'installations pour l'accueil et les services aux camping-caristes... encore bravo et merci pour ce service totalement gratuit.

C'est en cherchant un France Passion, sans succès, dans une petite route toujours plus étroite, que j'ai cassé mon feu arrière de porte vélo (45 €)...

Du coup, c'est en sauvage que nous passerons la nuit, au pied de la petite église de St Lager. La petite auberge "Le St Lager" paraissait charmante, cadre ravissant, à côté de notre stationnement, tout pour faire honneur au Brouilly local. Vous qui nous lisez (s'il y en a), notez cette adresse qui vous ravira comme nous l'avons été (sorbet vigneron avec raisins secs macérés et sorbet myrtille).

Nous attendrons 10 heures le lendemain matin pour acheter du Brouilly à la cave du village et départ pour l'Ardèche avec une dernière halte sur les bords du Rhône.

NOUS VOUS RECOMMANDONS

Les carnets de voyage de sergeetmariefrancoise

Communauté camping-car

Recherchez un carnet de voyage en sélectionnant au moins un critère
Durée du voyage