Un panneau suscite un flot de commentaires

La commune de Saint-Pabu, dans le Finistère, n’est pas hostile aux camping-cars. Mais pour réguler le stationnement des véhicules de loisirs, les élus ont planté un panneau à l’entrée du village pour apporter quelques recommandations. Posté sur la page Facebook de Camping-Car Magazine, l’image de ce panneau a provoqué une avalanche de commentaires compréhensifs ou défavorables. On vous les résume.

Amis camping-caristes, ce lieu n’est pas propice au stationnement prolongé de vos véhicules. Cela contrevient au bon fonctionnement de ce parking. Cela constitue une gêne visuelle pour ce site classé Natura 2000.

Nous vous proposons

Merci pour votre compréhension et bienvenue à Saint-Pabu.

Ce texte surmonté de la photo d’un camping-car barré de rouge apparaît sur un panneau posé à la demande des élus de Saint-Pabu, à l’entrée de cette commune du Finistère.

Fin décembre, nous avons publié la photo de ce panneau sur la page Facebook de Camping-Car Magazine. Le moins que l’on puisse écrire, c’est que ce post, que nous pensions anodin, a provoqué chez les camping-caristes internautes un tsunami de commentaires en tout genre. Petit résumé de ce nous avons pu lire.

Certains comprennent parfaitement la démarche de la commune, comme Jean-François Lucchini :

Si une alternative est proposée et que le parking n’est pas pourri au milieu d’une zone commerciale, pourquoi pas…

Idem pour Pascal Jan qui

trouve cette initiative très bonne pour responsabiliser les gens et faire prendre conscience de la gêne potentielle, tout en laissant la liberté de stationner brièvement.

Sourires autour du monde nuance toutefois :

le fourgon barré de rouge c’est un peu violent… Mais encore une fois, rien n’empêche de venir squatter en Berlingo, Kangoo ou autre. Le mieux pour la protection des lieux serait une interdiction de stationner la nuit (pour tous les véhicules). Car là, en l’état, c’est (le panneau [NDLR]) discriminatoire.

Même son de cloche chez Teuteu Bareaud qui écrit :

ça part d'un bon principe de respecter la nature. Par contre, mettre une croix rouge sur le camping-car c'est plutôt déplacé.

D’autres, comme Patrick Huguet, réclament de

règlementer les voitures qui polluent et les gens qui jettent leurs déchets…

Certains voient dans ce panneau un mode d’exclusion et indiquent donc, comme Sylvie Voirol qu'elle

ira ailleurs dépenser son argent et que pendant les vacances, elle ne souhaite pas se prendre la tête.

 

Jean-Louis Bailleul trouve lui

dommage de cibler toujours la même catégorie de véhicules.

Frédérique Widar considère que

C'est déjà bien de pouvoir stationner en zone Natura 2000… Limiter la durée, c'est normal. Comme cela tout le monde en profite et cela évite les ventouses. Comme toujours ce sont les comportements du tout m'est permis qui génèrent ce genre de réglementation. Et vue l'augmentation du nombre de cc, cela hélas ne fera que se multiplier... Perso merci à la municipalité si elle nous permet de stationner dans un endroit agréable et vert... Marre des aires payantes type parking sur tarmac. J'ai un cc pour profiter de la nature et vivre dehors.

Maximus de Normandie s’interroge sur la formulation des inscriptions :

un stationnement prolongé ? ça ne veut strictement rien dire ! 6 heures ? 24 heures ? plus ?

Fanny Dysney pose la même question :

Qu'entend-on par "stationnement prolongé" ? 1 h, 1/2 journée, 2 jours ? Pas très explicite. Si je veux faire 2 courses ou visiter ou aller au resto je peux ? Hors de question de rentrer au camping pour aller au resto par exemple. Ils ne veulent pas de moi et bien je ne m'arrête pas : d'autres endroits profiteront de mon passage.

Pierre Batterie trouve

normal des panneaux comme ça. Des fois il y des sans gêne, qui s'installent et déballent et qui restent des jours et des jours. Ce qui n'est pas normal, c'est par la faute de certains que l'on est mal vu. Il faut au moins pouvoir passer une nuit.

Jean-Luc Maguero estime

Plutôt que mettre un tel panneau, il vaudrait mieux mettre bienvenue aux camping-cars sur notre camping municipal.

Julius Garray insiste toutefois

C'est bien de proposer le Camping. Faut-il encore qu'il soit ouvert en dehors de la saison touristique. Ne comptez pas sur moi pour visiter votre village et faire profiter vos commerces avec mes achats.

A ce propos, Didier Melchior répond :

vous avez aussi une aire dédiée prévue.

Renée Alain met en avant le fait que les aires sont souvent éloignées des centres-ville :

Si les aires de camping-cars étaient plus proches des lieux, ça permettrait à tous de pouvoir visiter. Car bien souvent elles sont à 5 km des villes ou villages.

Une majorité d’internautes considère que les communes posent ce genre de panneau à cause du comportement de certains usagers. Ainsi, Elena Guerrini Puccetti répond à un commentaire sur les véhicules ventouses :

Ça me gêne de prendre 3 places avec mon camping-car dans un petit village de 2000 habitants… et ne parlons pas de ceux qui en prennent 5 avec les remorques. On peut stationner, visiter et ensuite aller se poser ailleurs pour ne pas gêner. C’est très personnel. Chacun fait ce qu’il veut.

Ce dernier message confirme que la pratique du camping-car est bien une question de comportement. Catherine Valdestin explique qu’elle

stationne toujours sur les parkings pour camping-cars et de temps en temps sur des camping 2 étoiles. Il faut dire que les personnes qui se sont (récemment [NDLR]) mises au camping-car font n’importe quoi et se croient tout permis. On en subit (les conséquences [NDLR]). Exemple avec ceux qui font le plein d’eau dans les cimetières pour faire un plein d’eau sans payer… Ils nous font du tort…

Concluons par un commentaire positif et une interrogation de Regards De Drone qui

trouve ce panneau très correct car il fait appel au bon sens. La seule question est : les alternatives proposées sont-elles convenables ?

Vous pouvez évidemment continuer à poster vos commentaires sur notre page Facebook à propos de ce panneau et du stationnement en général.

 

Vos commentaires