Le Castello BCL, un camping-car intégral signé Notin

La marque française Notin décline l’implantation de son profilé Bilbao BCL dans un intégral. Le constructeur de Panissières étoffe ainsi sa gamme i-Progress avec un agencement inédit et facile à vivre.

  • Notin Castello BCL © Camping-Car Magazine
  • Notin Castello BCL © Camping-Car Magazine
  • Notin Castello BCL © Camping-Car Magazine
  • Notin Castello BCL © Camping-Car Magazine
Notin Castello BCL © Camping-Car Magazine
Notin Castello BCL © Camping-Car Magazine
Notin Castello BCL © Camping-Car Magazine
Notin Castello BCL © Camping-Car Magazine

L’an passé, Notin dévoilait le Bilbao BCL, un profilé original et peu concurrencé, reprenant un ancien plan qui avait connu ses heures de gloire. Au pied du lit central, est montée une cloison sur laquelle vient se positionner le meuble vasque de la salle d’eau. Ce modèle est né sous l’impulsion du concessionnaire allemand La Marca – certains de ses clients réclamaient ce type de plan. L’idée a fait tache d’huile et s’est étendue sur le marché français où le Bilbao BCL a séduit pas mal de camping-caristes. Fort de ce constat, Notin a exploité le plan du Bilbao BCL en l’adaptant dans un intégral. Voici donc le Castello BCL. Ce modèle fait son entrée au catalogue 2023 du constructeur ligérien, au sein de la gamme i-Progress. Cet intégral de 7,49 m de long est bridé sur le châssis-cabine du Fiat Ducato animé, de série, par le moteur 140 ch.

L’indispensable est là

L’agencement reprend la cloison supportant le lavabo de la salle d’eau, positionnée en plein milieu de la cellule, devant le pied du lit central. Ce couchage affiche de belles dimensions (150 x 195 cm). Plutôt rare pour être souligné, il conserve également les rallonges de coussins jusqu’à la moitié du matelas pour augmenter la largeur du couchage, au détriment des habituelles penderies. Ces dernières ont disparu, remplacées par un vaste volume placé sous le sommier qui d’ailleurs se relève. Ce volume se divise en deux sections dont l’une constitue la penderie et l’autre est occupée par des tiroirs. L’ensemble est facilement accessible malgré la position.

 

 

Deux “couloirs” de part et d’autre de la cloison mènent à la chambre. La télé s’installe au pied du lit, sur cette même cloison. La douche se trouve sur la droite et le cabinet de toilette avec WC sur la gauche. Chacun de ces postes est indépendant, mais il est possible de les réunir pour créer une vaste salle d’eau transversale, en tirant deux portes coulissantes.

Le bloc-cuisine n’est pas bien grand. Mais il dispose de tout l’équipement nécessaire : réchaud affleurant, bar en partie haute (une spécificité Notin). Le meuble est également très esthétique, son plan de travail étant habillé d’un superbe revêtement.

Le salon se compose d’une vaste banquette en L, d’un petit sofa latéral et des sièges de cabine montés sur embase pivotante. Le poste de conduite est également surmonté d’un lit de pavillon très discret, que l’on peut actionner à l’aide d’un moteur électrique. Pour cet intégral i-­Progress en version 2,2 l de 140 ch, il faut compter 114 900 €, pour l’heure. Seules les personnes qui détiennent le permis poids lourd ou le permis B d’avant le 20 janvier 1975 sont autorisées à le conduire, son PTAC étant de 3 650 kg.

 

Vos commentaires