Terra Botanica rouvre ses portes et fête cette année ses 10 ans

Pour une sortie en camping-car, Terra Botanica à Angers est le 1er grand parc à thème français à rouvrir ses portes, dès jeudi 4 juin, en répondant logiquement à un protocole sanitaire.

  • © Terra Botanica
  • Nouveauté cette saison, l'oasis. © Terra Botanica
  • Les bambous sont à l'honneur. © Terra Botanica
  • Une structure en bambous unique en son genre. © Terra Botanica/Thierry Huguenin
  • Le parc rouvre ses portes. © Terra Botanica
  • Le Jardin sans eau fait partie des nouveautés. © Terra Botanica/
  • Le Jardin sans eau s'inscrit dans une démarche écologique. © Terra Botanica
  • Un protocole sanitaire a été établie pour une visite en tout quiétude. © Terra Botanica
  • Terra Botanica est le 1er parc à thème européen sur le végétal. © Terra Botanica
© Terra Botanica
Nouveauté cette saison, l'oasis. © Terra Botanica
Les bambous sont à l'honneur. © Terra Botanica
Une structure en bambous unique en son genre. © Terra Botanica/Thierry Huguenin
Le parc rouvre ses portes. © Terra Botanica
Le Jardin sans eau fait partie des nouveautés. © Terra Botanica/
Le Jardin sans eau s'inscrit dans une démarche écologique. © Terra Botanica
Un protocole sanitaire a été établie pour une visite en tout quiétude. © Terra Botanica
Terra Botanica est le 1er parc à thème européen sur le végétal. © Terra Botanica

Dès jeudi, Terra Botanica, l'unique parc à thème en Europe consacré au monde du végétal va de nouveau accueillir des visiteurs, parmi lesquels son lot de camping-caristes adeptes de ce site touristique. Cette année est particulière puisque ce parc situé près d'Angers fête cette année ses 10 ans. A l’occasion de cet anniversaire, Terra Botanica présente deux grandes nouveautés : L’Oasis, la plus grande structure en bambous d’Europe et Le jardin sans eau.

© Terra Botanica/Thierry Huguenin

Avec L'Oasis, Terra Botanica a décidé de développer la plus grande structure en bambous d’Europe d’une hauteur de 7 mètres, pour une superficie de 600 m². Elle a nécessité 7 tonnes de bambous en provenance du sud de la France principalement. Réalisé à partir du tissage de plus de 1300 cannes de bambous, ce lieu entièrement végétal est un espace de rencontres, de jeux et d’échanges : «Terra Botanica veut à travers cette structure de bambous unique en Europe, montrer l’utilisation de nouveaux matériaux plus écologiques. Le bambou est considéré comme "le frère de l’homme" au Japon, quand en Europe on ne sait toujours pas l’utiliser. Il pousse pourtant partout, mais nous ne savons pas en tirer le meilleur. Ce lieu spectaculaire devrait donner beaucoup d’idées aux amateurs de jardins exotiques », explique Denis Griffon, le directeur du Parc.

© Terra Botanica

Autre nouveauté, le Jardin sans eau est très attendu. Cet espace végétal de nouvelle génération, est l’occasion pour les visiteurs de découvrir un jardin sans aucun besoin d’arrosage. Les plantations sont autonomes en eau dès la deuxième année, grâce au système racinaire des plantes qui puiseront l’eau en profondeur, dans un terrain spécialement aménagé pour cette technique future. On y retrouve, à travers une déambulation, des plantes méditerranéennes (oliviers, lavande…) mais aussi des plantes venues du monde entier spécialement sélectionnées et cultivées pour leur résistance à la sécheresse. Au-delà de cette nouvelle mise en scène végétale, c’est la préservation de la ressource qui sera mise en avant par les jardiniers de Terra Botanica.

© Terra Botanica

Pour assurer l’ouverture du parc, un dispositif sanitaire renforcé est mis en place. Dès l’entrée, sur les parkings, les visiteurs seront pris en charge par les équipes du parc et ce, tout au long de leur visite, en complément de la signalétique. « Le dispositif sanitaire repose sur l’application des gestes barrières et de la distanciation physique évidemment. Nous sommes des professionnels de la gestion des flux et la qualité de l’accueil est notre grande force depuis des années. L’humain est le coeur de notre dispositif pour guider, orienter et répartir les flux sur le parc. Le port du masque sera fortement conseillé pour visiter les espaces extérieurs. En revanche, il sera obligatoire pour les espaces intérieurs, salles de spectacle et spectacles de plein air dont les capacités d’accueils seront adaptées », précise Denis Griffon. Les visiteurs peuvent préparer leur visite via le site internet du parc afin de connaître les modalités de visite, les espaces éventuellement fermés et les conditions de visite. Une réservation en amont est préconisée.

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires