Fête Européenne du Camping-Car 2001 / 2002 - Le Puy-Notre-Dame

 
Galerie photos FECC 2001 / 2002
Camping-Car Magazine

4e et 5e Fête Européenne du Camping-Car

Pour ses 4e et 5e éditions, la Fête Européenne du Camping-Car s’est ressourcée au milieu des vignes, très précisément dans le sud de l’Anjou, sur le territoire de cette jolie commune du Puy-Notre-Dame qui manifestait depuis longtemps des prédispositions pour ce genre de réjouissances. Et de fait, rien à redire du côté de la logistique : site parfaitement adapté, accueil efficace et intendance irréprochable ont contribué à la réussite de notre fête. Pourtant l’important était ailleurs, dans ces innombrables instants de magie qui ont vu les camping-caristes et les habitants du Puy-Notre-Dame se mélanger, échanger et partager les mêmes bonheurs. C’est de cette émotion dont nous sommes les plus fiers.

Après le Larzac et Brest, on aurait pu croire que nous avions épuisé le sujet. C’était sans compter sur les vertus des cépages locaux et sur l’infinie gentillesse de nos hôtes. Mais aussi sur l’incroyable tonus de tous les camping-caristes présents. C’est simple, nous en sommes encore tout retournés !

En quelques heures, le Puy-Notre-Dame a vu surgir des vignes un nouveau quartier. Pendant trois jours, la population du village a été multipliée par trois.

La rédaction – ici, Svend MEYZONNIER, notre dévoué Rédacteur en chef – accueille en personne chaque équipage. Bonne surprise cette année : dans le pack de bienvenue, une bouteille de Saumur offerte à tous les arrivants.

Premier magistrat du Puy-Notre-Dame,

Dominique MONNIER a payé de sa personne pour que l’ambiance ne fléchisse jamais !
Grâce aux vignerons du Puy-Notre-dame et à notre partenaire RICARD, tous les participants ont pu se retrouver pour commencer les soirées dans la bonne humeur.

Jusqu’au bout de la nuit :

vendredi soir, guinche et rock pour une mise en jambe samedi soir, un formidable show à grands renforts de lasers et d’effets spéciaux : la collégiale s’embrase, les feux d’artifices illuminent les vignes comme en plein jour. Et le grand bal recommence !

Toujours aussi tonique l’ami Marcel Amont ! Il nous a fait le clown et le mexicain basané. Ce jeune homme de 73 ans est aussi un adepte du camping-car. Autant dire que, ce soir-là, il connaissait bien son public.

Le terroir et ses trésors

Dehors, sur la braise, on fait la fête aux « galipettes » (spécialités à base de champignons). Au marché paysan, on se livre à quelques emplettes : charcuterie, ail, miel, nougat, sans oublier les vins locaux. On peut même s’offrir une cuvée spéciale du camping-cariste !

A la rencontre des pros

Forum de la Fête, le village de toile construit au centre du rassemblement accueillait les professionnels du camping-car, venus à la rencontre des utilisateurs. L’occasion pour tout le monde de parler technique, dans une ambiance décontractée.

Après-midi techniques

L’équipe des rédacteurs de Camping-Car Magazine a retrouvé ses lecteurs avec beaucoup de plaisir. Nous avons inauguré, grâce au concours des professionnels, les après-midi ateliers sur un thème tel que les voyages, les accessoires, le porteur…

A la découverte du Saumurois…

Balades en calèches, promenade en bateau sur la Loire, excursions sur Saumur et Fontevrault, découverte de la vie troglodytique…, tout un programme de découverte que nous vous proposions en option pour découvrir cette magnifique région.

Auteur