France Passion, la solution pour découvrir sa région

Le déconfinement progressif vient de débuter. Nous sommes contraints de limiter nos déplacements dans un rayon de 100 km ou dans les frontières de notre département. Une des solutions pour profiter de notre camping-car en respectant cette règle de distance consiste à se rendre chez les accueillants France Passion.

  • Localisation des partenaires du Guide France Passion 2020 © DR

Après 55 jours d'enfermement, nous voilà enfin en partie libérés. En partie seulement, car nous ne sommes pas encore autorisés à voyager loin de chez nous. Que nous soyons dans un département rouge ou vert (couleurs qui correspondent à la propagation plus ou moins rapide du virus), nous devons limiter nos déplacements dans un rayon de 100 km autour de notre domicile ou dans les limites de notre département de résidence. Pour profiter tout de même de notre camping-car et recommencer à faire des découvertes, il y a la solution France Passion. Il y a forcément un accueillant dans votre périmètre où vous pourrez vous rendre pour découvrir, voire acheter des produits du terroir, favorisant les circuits courts.

Nous avons interviewé l'équipe de France Passion qui nous a apporté quelques recommandations.

Camping-Car Magazine : Le 11 mai, savez-vous combien d’accueillants France Passion seront accessibles ?

France Passion : L'immense majorité des accueillants du réseau France Passion attend avec plaisir le retour des adhérents sur leurs propriétés. Quelques très rares d'entre eux nous ont indiqué qu'ils préféreraient ne pas recevoir de visiteurs pendant quelques temps encore : ceux-ci sont signalés sur le site web France Passion, sur la page d'accueil de l'espace adhérent ainsi que sur les fiches étapes dans la rubrique "recherche d'étapes".

 

CCMag : Quels conseils donner aux adhérents France Passion quand ils veulent se rendre chez un accueillant durant cette période particulière ?

FP : Bien sûr, l'idéal serait de contacter au préalable chaque accueillant, pour ceux dont le numéro de téléphone est indiqué dans le Guide ou dans "l'Espace Adhérent" du site France Passion. Mais gardons à l'esprit que certains seront en plein travaux de printemps, et ne souhaiteront pas être "harcelés" de coups de fil, surtout les premiers jours... Le mieux est de se fier au fait que la majorité des étapes seront de nouveau accessibles et, en arrivant sur l’étape, de demander la permission aux accueillant de s’installer chez eux. On peut imaginer que les rares propriétés qui seront fermées le feront savoir à l'arrivée, peut-être à l'aide d'une signalétique appropriée -ce que nous les invitons à mettre en place, le cas échéant, dans notre lettre d'info à destination de tous nos accueillants. Dans tous les cas, prévoyez plusieurs destinations possibles, et anticipez l'heure d'arrivée pour pouvoir vous tourner vers une solution de repli !

 

CCMag : Demandez-vous à ce que les camping-caristes arrivent masqués chez les accueillants ?

FP : Le déconfinement progressif ne dispense pas les personnes les plus fragiles de prendre toutes dispositions utiles pour éviter de se trouver en contact avec le virus. L'attention de nos camping-caristes seniors, notamment, est appelée pour qu'ils n'oublient en aucun cas les indispensables gestes-barrières. Le port du masque est évidemment recommandé s'ils sont appelés à rencontrer d'autres personnes, quelles qu'elles soient (autres camping-caristes à l'étape, par exemple). Mais en toute logique, les accueillants aussi devraient en porter un, afin de prévenir toute contamination de leurs visiteurs lors d'une éventuelle proximité. Nous faisons confiance au bon sens des uns et des autres pour adopter la meilleure prévention possible, comme ils le feraient en face de leur facteur ou de leur épicier !

CCMag : Que souhaitez-vous dire d’autre aux adhérents et aux accueillants ?

FP : Nous leur rappelons que leur nouveau périmètre de circulation se situe à 100 km à vol d'oiseau de leur lieu de résidence, quel qu'il soit. Ils peuvent donc sortir de leur département pour peu qu'ils restent dans cette limite. Mais il est important de noter que cette limite peut-être dépassée à l'intérieur de son propre département.

A titre d'exemple, un habitant de Gravelines, pourtant adossé à la mer près de Dunkerque, est autorisé à se rendre en Baie de Somme, à 133 km par la route. Mais il pourra aussi visiter l'Avesnois ou la Thiérache et goûter leur célèbre Maroilles fermier, dans ces régions naturelles qui se trouvent à 175 km au sud de leur ville... mais toujours dans le département du Nord !

Ces restrictions offrent quand même un joli "nouveau terrain de jeu", et une belle occasion de (re)découvrir sa propre région.

 

 

 

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires