Insolite : Le premier camping-car de la Corée du sud

Les Coréens du Sud apprécient de plus en plus le camping-car. Hyundai, le grand constructeur automobile du pays, vient d’ailleurs de présenter une capucine avec slide out pour coller au mieux au marché grossissant du véhicule de loisirs.

Le pays du Matin calme", également touché pas la pandémie de Coronavirus, a découvert les attraits du véhicule de loisirs, lequel permet de partir en vacances, tout en limitant les contacts. Alors que l’on dénombrait 346 immatriculations de camping-cars neufs en 2007, l’année 2018 en comptait plus de 9 200. Et il est probable que 2020 soit celle au cours de laquelle sera établi un nouveau record de vente.

Hyundai, le grand constructeur automobile coréen, a bien saisi l’ampleur du phénomène. C’est pourquoi, l’industriel a commencé à construire et distribuer dans son réseau national un camping-car.

Celui-ci s’appelle Porest.

Pourquoi ce nom ? Il s’agit de la contraction de deux termes anglais : le mot « Porter » qui signifie « Porteur » et le verbe « to repos » se traduit par « se reposer ».

La Porest est une capucine bridée sur le châssis cabine Hyundai Starex.

 

Ce camping-car mesure entre 4,76 et 5,12 m de long. Mais à l’étape, il peut se rallonger car la cellule est assortie d’un tiroir extensible de 80 cm vers l’arrière, afin d’augmenter la superficie de la chambre et la surface du lit. La jonction entre le slide out et la cabine est protégée par un auvent en toile imperméable.

Un store banne a été installé sur le flanc droit de la cellule pour offrir un abri contre le soleil et la pluie.

Absence de plaque de cuisson

À l’intérieur, le petit salon jouxte un cabinet de toilette avec un lavabo et des WC chimiques. Le local se transforme en cabine de douche. La partie arrière est occupée par un lit deux places. Il y a aussi un bloc-cuisine dans lequel est intégré un évier, et qui compte plusieurs rangements. Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, il est dépourvu de réchaud (comme dans les camping-cars chinois).

Pour cuire les pâtes, il faudra employer un réchaud extérieur que Hyundai préconise d’apporter avec soi. En revanche, on peut réchauffer des plats dans le four à micro-ondes installé de série et encastré dans le meuble de cuisine. Il y a également un réfrigérateur à absorption de 150 litres.

 

Le porteur est animé par un moteur Diesel de 128 ch. Satisfaisant pour mener ce véhicule à bonne vitesse.

Haute technologie

La Corée du Sud est un des pays où la haute technologie est la plus avancée et la plus utilisée. Rien d’étonnant donc à découvrir un panneau de contrôle très sophistiqué dans l’entrée du Porest.

Cette tablette tactile permet de commander tous les organes essentiels du camping-car. Elle peut bien sûr être pilotée par une application pour smartphone.

 

Enfin, pour le confort des utilisateurs, Hyundai installe en usine une climatisation de toit, sept prises 230 V et cinq ports USB. Ces équipements fournissent une indication sur la manière dont les Coréens utilisent leur camping-car. Il est probable que ceux-ci stationnent sur les campings plutôt que sur des aires de services, dont nous ignorons l’existence. A moins, que comme une grande majorité de camping-caristes chinois, ils se rendent à l’hôtel avec leur véhicule.

Le prix du camping-car Hyundai Porest est connu. Cette petite capucine, dans sa version de base, coûte en Corée du Sud 41 000 $ américains (environ 34 550 €). Pour le modèle Premium, il faut débourser 64 000 $, soit 53 920 €.

>>>Sur le même sujet : Nous avons essayé un camping-car chinois en Chine

>>>Et aussi, en vidéo : Un voyage en Chine en Camping-car

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires