Carthago c-tourer 145 RB LE : un camping-car à la carte

 

En développant une nouvelle implantation baptisée 145 RB LE dans sa série c-tourer, le constructeur allemand a décidé d’optimiser ce développement en offrant des configurations multiples permettant de choisir entre Fiat ou Mercedes, profilé ou intégral, VL ou PL… un vrai camping-car à la carte !

  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
  • © Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago
© Carthago

Cette année, Carthago a décidé de mettre les bouchées doubles en développant une implantation adoptant un véritable concentré de tendances fortes, déclinée aussi bien en profilé qu’en intégral. Deux types de carrosseries qui permettent aisément de répondre à toutes les demandes possibles. De plus, Carthago a décidé pour cet agencement de le proposer également soit sur le Fiat Ducato soit sur le Mercedes Sprinter.

Deux porteurs, quatre possibilités !

Rares sont les marques à proposer un choix aussi large en matière de carrosserie et de porteurs. Et encore, vous n’avez pas tout vu ! En revanche, opter pour le Mercedes ou le Fiat a une incidence sur le gabarit du modèle puisque ce c-tourer 145 RB LE affiche une longueur de 7,00 m et 7,05 m pour respectivement le profilé T et l’intégral I sur Fiat. Les dimensions sont supérieures pour les modèles sur Sprinter avec 7,16 m et 7,18 m de longueur pour le profilé et l’intégral.

En revanche, ce gabarit n’a aucune incidence sur l’implantation qui reste identique pour l’ensemble. Ainsi, dans la cellule, l’agencement adopte un vaste salon en partie avant composé d’une banquette en L associée aux sièges pivotant de la cabine sans oublier l’agréable sofa latéral. La table sur pied central est omnidirectionnelle et se manipule avec grandes facilités à 360°. Au niveau de la cuisine, Carthago mise sur un meuble en L avec un grand plan de travail sur lequel on retrouve l'essentiel comme un réchaud 3 feux ou un vaste évier circulaire. La chambre arrière est occupée par des grands lits jumeaux. Ce c-tourer 145 RB LE profite de matelas indépendant de 85 x 200 cm. Cet ensemble peut toutefois être réuni en un grand couchage XXL grâce à des rallonges de coussins et un sommier coulissant en complément. Sous cette literie, cet agencement bénéficie d’une soute garage volumineuse et accessible par des grands portillons latéraux.

© Carthago

Malgré son gabarit d’environ 7 m de longueur, profilés et intégraux logent une salle d’eau en deux parties avec une vraie douche indépendante du cabinet de toilette. Une prouesse sur ce genre de véhicule compte tenu de la compacité. Par un jeu de porte et de cloisons coulissantes, il est toutefois possible de réunir l'ensemble pour plus d'espace.

Enfin soulignons que la partie avant est surmonté d’un couchage complémentaire au-dessus du poste de conduite. Toutefois, Carthago propose de libérer totalement cet espace pour intégrer des placards. Un choix qui met ainsi en valeur le mobilier si spécifique.

Finitions au choix

Ces profilés ou intégraux sont disponibles en deux niveaux de finitions radicalement différents en matière d’atmosphère. En effet, dans sa version « basique », ces 145 RB LE adoptent le désormais célèbre et apprécié mobilier « Casablanca » reconnaissable notamment aux portes de placards Blanc laqué. Une réussite qui permet d’offrir à ce véhicule un style moderne mais qui conserve l’ADN Carthago en matière de design intérieur.

© Carthago

Ce modèle est disponible en version « Supérior » et affiche par conséquent une prestation plus haut de gamme avec pour commencer, des phares avant Full-LED et une décoration spécifique de carrosserie avec un superbe logo couleur cuivre. A bord, l’ambiance exclusive est confiée à une nouvelle ligne de mobilier « Innovista » affichant un style inédit « Nuovo ». Si le laquage blanc des portes de placards est conservé, on note l’absence totale de poignée pour une ligne plus épurée. On appréciera notamment l’habillage mural au design élégant à lamelles (avec joint noir pour le contraste) que l’on retrouve sur la cloison de la salle d’eau et derrière le sofa latéral en salon.

© Carthago

Un ADN fort

D’un point de vue conception, ces nouveaux véhicules reprennent tous les procédés de fabrication haut de gamme du constructeur Carthago, qui ont d'ailleurs fait sa réputation. La structure est complexe et fait appel à des panneaux sandwichs avec un double revêtement en aluminium pour les faces extérieures et intérieures, le tout agrémenté d'un isolant rigide RTM. Cette mousse est également utilisée dans le plancher entre deux couches de polyester assurant une protection contre l’humidité et la décomposition. Le toit pour sa part est une sorte de condensé des deux avec un revêtement extérieur en polyester faisant office de protection anti-grêle, et un intérieur en aluminium jouant le rôle de parafoudre tout en assurant une retenue de la chaleur durant l’hiver notamment. Carthago affiche un design également novateur en partie haute avec un arrondi élégant au niveau de la jonction entre le toit et les parois, véritable image de marque du constructeur. Cette forme est typique du constructeur allemand mais au-delà de l’esthétique, il apporte une plus grande rigidité à l’ensemble de la carrosserie avec un renfort intérieur. Ce look confère à ce modèle un esprit de Liner.

Un réseau qualifié

Pour permettre de vous orienter dans votre choix et profiter des meilleurs renseignements, Carthago s’appuie sur un réseau de concessionnaires, un réseau réparti intelligemment dans toute la France. La marque allemande est commercialisée dans plus d’une vingtaine d’établissements pour une meilleure couverture du territoire. Vous pouvez retrouver la liste complète et détaillée des concessionnaires Carthago en cliquant ICI.

 

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires