Gouffre de Padirac : un voyage au centre de la Terre inoubliable

Niché au cœur du Lot, le gouffre de Padirac, autrefois appelé “Trou du Diable”, est une des plus belles curiosités géologiques de France. Un monde souterrain parfaitement préservé dans lequel on découvre un espace naturel à la fois historique et scientifique. Une formidable idée pour une sortie en camping-car.

  • © C.Gerigk / SES de Padirac
  • © SES de Padirac
  • © SES de Padirac
  • © SES de Padirac
  • © JC.Lemee-SESdePadirac
  • © Camping-car Magazine
© C.Gerigk / SES de Padirac
© SES de Padirac
© SES de Padirac
© SES de Padirac
© JC.Lemee-SESdePadirac
© Camping-car Magazine

Une fois le camping-car garé sur le parking dédié, il faut compter une dizaine de minutes pour rejoindre l’entrée principale puis récupérer un audio-guide qui va vous accompagner tout au long de la visite. A l’approche, on entrevoit le trou de près de 35 m de diamètre, véritable symbole du gouffre. Difficile aussi de ne pas tenter de se projeter 130 ans en arrière, en juillet 1889, date de la première exploration par Edouard-André Martel (accompagné de quatre autres personnes). Tous ont descendu les 75 m de câbles pour accéder au cœur du “Trou du Diable”, premier palier de la cavité naturelle. Armés de bougies, de cordes et d’échelles, ils décidèrent de partir vers l’inconnu. En cette année 1889, plusieurs explorations ont déjà permis de parcourir et de faire la topographie des 3 km de réseau. Aujourd’hui, le gouffre de Padirac -et sa rivière souterraine- compte près de 42 km de galeries, découvertes au fil des explorations menées par les rares scientifiques autorisés à pénétrer dans cet enchevêtrement karstique. Dans cet immense labyrinthe de roches, seul un kilomètre est ouvert au public… et ce depuis 1898 et l’installation de l’incontournable escalier métallique (d’inspiration Eiffel) qui compte 207 marches. Il nous permet de descendre facilement de 50 m et d’accéder aux entrailles de cette cavité naturelle, début de l’exploration au centre de la terre. Face à une telle curiosité géologique, il n’est pas étonnant de voir Padirac figurer comme le site souterrain le plus visité de France. Notamment en 2019, année record avec 503 000 visiteurs. En période estivale, l’affluence monte à près de 8 000 “explorateurs” par jour. Des chiffres qui donnent le tournis, mais qui montre combien cette curiosité est intrigante.

© JC.Lemee-SESdePadirac

La visite s’effectue par petits groupes avec un départ toutes les demi-heures jusqu’à 1h30 avant la fermeture du site (durée estimée de la visite). L’exploration du gouffre s’effectue en plusieurs étapes. A 54 m sous terre, le premier palier permet de profiter de l’ouverture béante du gouffre vers le ciel. On apprécie également la luminosité qui autorise la croissance d’une végétation luxuriante. La descente continue jusqu’à la galerie de la Source, aux parois polies par des siècles d’érosion.

Le principal du circuit se passe à 104 m sous la surface de la terre, à une température constante de 13 °C. Ce parcours est ponctué d’anecdotes et d’informations délivrées par l’audio-guide. Après une centaine de mètres dans ce tunnel, on arrive enfin à l’embarcadère. Magie du gouffre de Padirac, la visite se poursuit en partie sur des barques qui voguent sur la “rivière plane” et son “lac de pluie”. Cette balade nautique est opérée par un batelier aussi sympathique que cultivé. De l’aveu de l’un d’eux, il ne changerait pour rien au monde sa situation où, certes, il ne voit pas le soleil, mais il est en communion avec un monde sous-terrain qui se réinvente chaque jour. Après 500 m de navigation apaisante et féerique, il est temps de débarquer pour un autre univers. Prenez soin toutefois d’admirer juste avant l’arrivée, le “Grand Pendeloque”, une stalactite de près de 60 m de hauteur (qu’il est interdit de photographier pour la préserver sous peine de vous faire gronder).

 

La promenade se poursuit à pied vers les plus belles salles du gouffre. Notamment celle recevant la “Grande Colonne”, une coulée monumentale de calcite d’une hauteur de 75 m. Encore plus majestueuse, la salle du “Grand Dôme” constitue une véritable cathédrale souterraine dont la voute s’élève à plus de 94 m au-dessus de vos têtes. On en oublierait presque l’étrange “pile d’assiettes” – une formation géométrique de stalagmites – qui trône sagement près du “Lac supérieur”. Le chemin du retour passe de nouveau par une balade en barque pour profiter une dernière fois du calme des lieux… surtout lorsque vous avez la chance de faire partie des derniers visiteurs.

Préparer sa visite

 

HORAIRES

  • jusqu'au 30/06 : 9 h 30 à 16 h
  • du 01 au 10/07 : 9 h 30 à 18 h
  • du 11/07 au 20/08 : 8 h à 21 h 30

Dernière entrée : 1 h 30 avant la fermeture.

TARIFS

• Adulte : 18,50 € • Enfant de 4 à 12 ans : 14 € • Enfant de - de 4 ans : gratuit. L'achat de billet n'est possible qu'en ligne.

STATIONNEMENT

Sur le parking P2, le stationnement est interdit entre 22h et 8h. Pour passer la nuit, il existe une aire pour camping-cars à Trémoulières, à 2 km de Padirac. Stationnement gratuit pour une dizaine de camping-cars. GPS : (N) 44°50’46”/(E) 1°44’58”.

© Camping-car Magazine

Pour profiter d’un cadre magnifique et un peu moins fréquenté, prenez la direction de Loubressac, à 10 km, pour dormir à la Ferme Cazal spécialisée dans l’exploitation caprine (étape France Passion). Visite de l’élevage libre (il est possible d’assister à la traite entre 17 h 30 et 18 h 30). Succombez également aux produits de la ferme : le rocamadour (AOP), la faisselle au lait de chèvre…

Un protocole sanitaire strict :

En 2020, aucun cas de transmission de Covid-19 n'a été à déplorer au Gouffre de Padirac. Cette année encore, un protocole strict et renforcé est mis en place pour garantir la sécurité des visiteurs :

• Une capacité d'accueil réduite selon les prescriptions sanitaires

• Une billetterie exclusivement en ligne

• Le port du masque obligatoire dès 6 ans

• Un sens de visite

• Les visiteurs groupés par tribus / familles

• Des distributeurs de gel hydro-alcoolique répartis sur tout le parcours de visite

• Une signalétique spéciale Covid-19

• Un protocole de désinfection strict : les ascenseurs sont équipés de lampes UV de désinfection, les audio-guides sont systématiquement désinfectés.

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires