Rando pédestre à Saint-Jean-de-Monts (85)

Respirer les embruns, marcher sur le sable puis sur un tapis d’aiguille de pins, le regard fixé sur l’Océan et se détendre pas à pas. Tel est le programme de cette randonnée facile qui permet de découvrir trois aspects de la nature vendéenne, entre cordon dunaire, forêt domaniale et marais.

Saint-Jean-de-Monts possède une image tenace de côte bétonnée et de station balnéaire surpeuplée l’été. Même si les immeubles en front de mer sont effectivement assez massifs, mais d’une architecture pas si inintéressante, l’arrière-pays offre des paysages naturels très bien préservés dès lors que l’on s’écarte du centre-ville. Il fait bon marcher sur les plages, apprécier l’ombre d’une forêt essentiellement composée de majestueux pins maritimes, découvrir enfin le marais, cet espace entre terre et eau, où se réfugient de nombreux oiseaux.

La mairie de Saint-Jean-de-Monts a nettement pris conscience de ce potentiel, en créant de nombreux sentiers balisés. Cette volonté de développer un tourisme sportif et éco-responsable s’affiche aussi par l’inauguration récente de la Station de Trail et de marche nordique. Ces parcours accueillent dans les meilleures conditions les marcheurs munis de leurs bâtons et les trailers. Il est d’ailleurs probable que vous croisiez des coureurs pendant votre balade. Rassurez-vous, la randonnée que nous vous proposons ne s’adresse pas aux sportifs confirmés : sa distance n’est que de 5 km. Le terrain est essentiellement plat et le sol très souple. Un vrai bonheur pour les semelles et les articulations ! Néanmoins, ce parcours modéré en difficultés regorge de contrastes, de découvertes et offre un aperçu de toute la palette du paysage vendéen.

C’est d’abord la Côte de Lumière que nous découvrons, en marchant au bord des dunes et de la plage du Pont d’Yeu. L’horizon s’étend à l’infini sur l’océan Atlantique, dont les rouleaux s’écrasent sur la plage. Les barres d’immeubles du centre de Saint-Jean se devinent, mais nous sommes ici dans un décor bien moins marqué par l’architecture du XXe siècle. Tout est calme, reposant. Les couleurs du sable et du ciel sont comme pastels. Quelques pas dans le sable fin et nous voici en lisière de la forêt domaniale du Pays-de-Monts. Une rangée de cyprès est plantée là pour protéger du vent les pins maritimes, maîtres des lieux, même s'ils cohabitent avec d’autres essences, comme le pin parasol et le chêne vert. On observe aussi quelques érables de Montpellier au cœur de cette forêt qui suit le cordon dunaire sur 25 km. Ce massif forestier a été planté sous Napoléon III pour fixer la dune et assécher le marais, le rendant ainsi cultivable. Mais la forêt a une autre vertu, celle de protéger de l’ensablement les villages lors des fortes tempêtes. Elle garantit ainsi l’équilibre naturel entre la plage et le marais. On traverse un bout de cette forêt avant de pénétrer dans le marais, le 3e tableau de cette balade en tryptique, après la plage et les bois. Il est protégé par des digues et des dunes de terre, pour l’isoler de l’eau de mer. Les aigrettes garzettes y trouvent refuge. Ces oiseaux à long cou sont faciles à observer le long du sentier. On peut aussi admirer d’épais massifs de tamaris, fleuris de rose du printemps à l’été.

On découvre également de belles longères et deux authentiques bourrines, maisons traditionnelles du marais breton-vendéen. Ces demeures se caractérisent par leurs murs érigés avec un mélange de terre, de sable, d’eau et de paille, et par leur toit recouvert de roseaux, appelés rouches. Les portes y sont basses, la descente du toit très marquée : tout est fait pour lutter contre l’humidité et la contenir hors les murs. On est bien loin des imposants immeubles du centre ! Nos derniers pas nous ramènent vers la plage et notre point de départ. Que diriez-vous d’une belle assiette de fruits de mer à déguster tout près, pour conclure cette belle journée ?

Topo

Distance : 5,1 km

Durée : 1 h 30

Difficulté : très facile. Quelques pentes dans la forêt et des passages sableux, mais cela reste une randonnée familiale.

Balisage : jaune, mais il faut suivre les indications du topo car plusieurs itinéraires se croisent ici.

1 . Le départ se fait depuis le parking de la plage du pont d’Yeu. Face à l’océan, on part sur la gauche du parking. On franchit les barrières pour emprunter le sentier qui longe les dunes. Un détour est possible, par les escaliers à droite, pour admirer la plage du Pont d’Yeu. Environ 400 mètres plus loin, on poursuit tout droit en longeant les cyprès.

2. On continue encore tout droit à l’intersection avec le sentier équestre, en longeant l’hippodrome.

3. Au bout du grillage et du bosquet de cyprès, on poursuit sur le sentier qui longe la dune, tout droit.

4. On quitte le front de mer en tournant à droite, sur un sentier qui mène à une piste cyclable. On suit cette piste vers la gauche. La forêt est en vue. On y pénètre en passant les barrières en bois. On sort ainsi du sentier pour longer la route.

5. A l’intersection suivante, marquée par un stop, on prend à gauche puis on tourne tout de suite sur la droite.

6. On pénètre ici dans le marais. Il faut traverser (avec prudence) la RD38, pour aller tout droit et emprunter chemin de la Maison Rouge. On passe un peu plus loin devant une bourrine abandonnée.

7. Au carrefour entre le chemin de la Maison Rouge et le chemin des Quatre Charrauds, prendre à gauche, puis de nouveau à gauche pour trouver le chemin de la Ménardière. On observe un peu plus loin un bosquet de tamaris.

8. On passe devant une longère nommée “Le Patis”. Sur la droite, vue sur le bourg de Notre Dame de Monts et son église

9. Un peu plus loin, après avoir dépassé une autre bourrine, on continue jusqu’au rond-point pour filer tout droit, sur le chemin du Pont d’Yeu et revenir au point de départ.

Les aires de camping-car à proximité de Saint-Jean-de-Monts :

Saint-Jean-de-Monts et ses environs comptent un grand nombre d’aires et de campings, il est donc très facile d’y faire étape.

Aire de service des Pimprenelles.

Rue des Pimprenelles

85160 ST JEAN DE MONTS

Tarifs : 3 € les trois premières heures, puis entre 9 et 13 € par 24 heures selon la période de l’année.

Services : eau, vidange, électricité.

Aire camping-car le repos des tortues.

38 Rue de Notre Dame, 85160 Saint-Jean-de-Monts

Coordonnées GPS :

Longitude W: -2°4'22"

Latitude N: 46°47'55"

Ouverte toute l'année. Le tarif à la nuitée, électricité et services compris varie de 9,30 € à 12,50 € selon les périodes ; hors taxe de séjour. L'accès Wifi est gratuit. Électricité, vidange. Commerce à proximité.

Tarif : entre 9,30 et 12,50 € selon saisons, à la nuitée.

Aire de Camping-Car APV La Parée du Jonc, St Jean de Monts

Chemin de la Parée du Jonc, 85160 Saint-Jean-de-Monts

Ouverte à l'année, 24h/24h, 7j/7j, l'aire de camping-cars de la Parée du Jonc est mitoyenne au camping 3 étoiles La Parée de Jonc et à 150m de la plage. D'avril à septembre, vous aurez accès aux services du camping : sanitaires, piscine chauffée, toboggans aquatiques, bar-restaurant avec plats à emporter, épicerie et dépôt de pain. En haute saison, des animations sont proposées en journée et soirée pour adultes et enfants. Stationnement tous services (service d'eau, vidange, branchement 6A). Possibilité de stationnement à l'heure pour service vidange et d'eau.

Tarif : entre 8 et 12,50 € par jour et nuitée selon saison.

 

 

 

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires