Elle rénove un camping-car du Paris-Dakar, le résultat est impressionnant !

Laetitia Desbiolles a mis cinq ans à rénover et aménager de A à Z son camion Tatra 815 de 500 ch, ancien camion de course du Paris-Dakar. Aujourd'hui confinée près d'Agadir, au Maroc, elle nous présente son camping-car hallucinant.

  • Confinée au Maroc © LD
  • © LD
  • © LD
Confinée au Maroc © LD
© LD
© LD

Depuis six mois, Laetitia vit et voyage à plein temps dans ce camping-car hors du commun, une véritable maison roulante pensée sur mesure. Au départ, un projet, un rêve : celui de vivre et voyager constamment en camping-car. Il y a quelques années de cela, Laetitia débute un premier voyage en poids lourd. Elle décide à son retour d'acheter un ancien Tatra 815 du Paris-Dakar, un coup de coeur. A 25 ans, elle choisit de l'aménager et de le rénover entièrement. Les travaux vont durer cinq ans. Elle affirme : "Je n'y connaissais rien en mécanique, j'ai tout appris. Je connaissais à peine la marque du véhicule, je savais juste que c'était un ancien camion de course du Paris-Dakar". Les travaux ont été longs et fastidieux : elle a dû enlever le châssis d'origine, trouver une caisse frigo, la couper en biseau pour y mettre son lit, réaliser tout l'aménagement extérieur...

Le camion à l'achat
Le camion à l'achat© LD

Depuis six mois, son rêve est devenu réalité. La cabine du camping-car est de 20m2, c'est une véritable maison sur roues avec salon, cuisine entièrement équipée avec four et machine à laver, une grande salle de bain de 1,20 m par 1,20 m, un grand lit, un espace bureau et de nombreux rangements.

>> A lire aussi : Elle transforme un bus en camping-car écologique et cosy

Grâce à plusieurs fenêtres, l'intérieur du camping-car est extrêmement lumineux. Côté autonomie, Laetitia ne manque de rien. Elle dispose d'un réservoir de 1000 l d'eau lui permettant de tenir 1 mois et demi, 1380 W de panneaux solaires au total et un combi Truma par air pulsé raccordé directement au gasoil pour le chauffe-eau et le chauffage.

© LD

D'un point de vue extérieur, le camion de 9 m de long est remarquable, avec sa carrosserie rouge, qu'elle vient de peindre au Maroc. L'esprit camion de course de ce Tatra est préservé et son moteur aussi. L'ancien propriétaire, Toyota France, y avait installé un moteur V12 500 ch bi-turbo avec une vitesse de pointe pouvant aller jusqu'à 180 km/h. Par ailleurs, une des particularités de ce véhicule réside dans les essieux en demi-arc de roue, chacune d'elles est indépendante de son essieu. Comme l'explique Laetitia, le seul inconvénient de ce camion est sa grosse consommation en gasoil, au delà des 40 l, une dépense qu'elle affirme avoir planifiée dès le début du projet.

>> A voir également : Le camping-car hallucinant de Mike Basich, snowboarder professionnel

C'est également un avantage. En effet, sur cet ancien camion du Paris-Dakar, les constructeurs avaient fait encastrer deux réservoirs dans le châssis, ce qui permet à Laetitia d'effectuer de très grandes distances sans faire le plein. Aujourd'hui confinée au Maroc, après y avoir réalisé ses travaux de carrosserie, elle prévoyait un grand voyage avec son Tatra, en Amérique latine. Un projet qu'elle va reporter face à la crise actuelle du Covid-19.

Vous pouvez suivre les aventures de Laetitia sur Instagram @letredmonster et sur sa page Facebook.

Le camping-car terminé
Le camping-car terminé© LD

 

 

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires