Fourgon aménagé : ils transforment un van Volkswagen en 100 % électrique

Un jeune couple de Marseillais a décidé de faire le tour du monde à bord d’un van entièrement rénové et avec une empreinte écologique quasi nulle ! Ils ont donc opté pour un moteur électrique, des batteries et des panneaux solaires…

  • Rémi, Alexandra et leur van, prennent la pose pour leur compte Instagram. © Instagram @electric_vehicle_world_tour

Faire le tour du monde à bord d’un fourgon aménagé sans aucune émission de CO2 ? C’est le pari que s’est lancé un jeune couple marseillais. Rémi et Alexandra, respectivement ingénieur et architecte, ont acheté un fourgon Volkswagen Transporter T3 d’occasion pour le rénover entièrement et surtout le transformer ! Le moteur thermique d’origine a été troqué contre un moteur électrique, alimenté par des batteries et des panneaux solaires.

« Ça n’a pas été facile, car la loi française empêche pour l’instant toute conversion d’un véhicule thermique en un électrique. Nous avons pu immatriculer notre van en Roumanie grâce au soutien d’un spécialiste local de la conversion », raconte Rémi au site We Demain. Et dans ce processus de transformation, le couple n'a utilisé que des pièces d’occasion : « Nous avons mis un point d’honneur à n’acheter aucune pièce neuve afin de baisser l’empreinte écologique de notre van ! », indique Alexandra. « Nous avons importé depuis les Etats-Unis la batterie d'une Tesla Model S, un véhicule accidenté, de 85 kWh. Le moteur Siemens vient, lui, d’un Ford Transit électrique ! » Du côté des équipements, leur Volkswagen Transporter T3 4x4 bénéficie d’un frigo à compression, d’une pompe à eau pour l’évier, de plaques à induction et d'un petit chauffage. Pour ce qui est de l’autonomie, le van peut parcourir 150 km. Avec la remorque que le couple compte ajouter, l’autonomie passerait à 300 km, grâce aux batteries et aux panneaux solaires supplémentaires.

Au total, leur projet leur aurait coûté 30 000 €. Le couple se prépare à partir au printemps pour un voyage de plus de 50 000 km, au gré d’une trentaine de pays traversés. Retrouvez leur aventure sur leur site Internet www.evwt.org ou leur profil Instagram !

 

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires