Interview avec M. le maire de La Flotte-en-Ré (17) : "Nous allons faire en sorte que la loi sur les camping-cars soit appliquée"

Nous vous en parlions la semaine dernière : la commune de La-Flotte-en-Ré, longtemps sujette à des différends concernant l'accueil des camping-cars, annonce aujourd'hui une volonté d'apaisement. Son nouveau maire, Jean-Paul Héraudeau nous a accordé une interview.

  • © Le Phare de Ré

Cela fait maintenant plusieurs années que le Comité de Liaison du Camping-Car et la commune de La-Flotte-en-Ré s'affrontent à la barre des tribunaux. En 2019, la commune de La Flotte-en-Ré a été condamnée à retirer tous ses portiques et panneaux d'interdiction d'accès aux camping-cars sur les parkings publics. Ils n'ont toujours pas été retirés. Le CLC a donc de nouveau saisi le tribunal administratif qui devrait statuer d'une décision prochainement. S'il suit l’avis du rapporteur public, la commune aura quinze jours pour retirer les barrières sous astreinte de 300 euros d’amende par jour de retard. Jean-Paul Héraudeau, nouveau maire de la commune, nous a expliqué la politique qu'il comptait mettre en place pour les camping-cars.

Camping-Car Magazine : Comptez-vous vous mettre en conformité avec la décision de justice à venir ?

Jean-Paul Héraudeau : La loi est la loi. Nous allons donc faire en sorte qu’elle soit appliquée sur notre commune comme partout en France, il n’y a pas moyen de déroger à la règle. Dans un premier temps, nous allons envisager de réserver un parking pour les camping-cars. Certains parkings situés dans des espaces remarquables ou classés sont compliqués à mettre à disposition, donc nous restreindrons un peu les horaires. Dans la journée, il n'y a pas de problème : ils pourront circuler et stationner. Par contre, la nuit, on restera certainement dans la lignée des autres municipalités de l’île de Ré, en "espace remarquable classé". Mais ce sera interdit la nuit.

Camping-Car Magazine : Cela signifie donc que vous souhaitez retirer les portiques d'interdiction aux camping-cars ?

Jean-Paul Héraudeau : Dans la mesure du possible, on va enlever certains portiques et plusieurs parkings seront accessibles aux camping-cars sauf le souterrain. Sans être entièrement dans la ligne de mon prédécesseur, je suis très sensible aux espaces remarquables et classés, nous sommes dans un site exceptionnel et on ne peut pas accepter tout et n’importe quoi.

Camping-Car Magazine : Quelle politique allez-vous adopter sur la commune concernant l'accueil des camping-cars ?

Jean-Paul Héraudeau : Dans la mesure du possible, je souhaite, différemment de mon prédécesseur, que nous soyons dans une logique de territoire. J’ai déjà commencé à me rapprocher de mes collègues pour savoir quelles étaient leurs façons de gérer le phénomène camping-car, de façon à unifier cette politique de manière territoriale. Ce serait un peu dommage qu’il y ait des communes de l'île qui fassent l’inverse des autres. Je pense qu'il est nécessaire d'adopter une législation harmonieuse sur l’ensemble de l’Île de Ré.

Camping Car Magazine : Allez-vous créer une aire pour camping-cars sur la commune ?

Jean-Paul Héraudeau : Un parking vient d'être mis à disposition uniquement pour les camping-cars. C'est un parking ombragé, entièrement gratuit, d'une vingtaine de places, et situé à 400 m du port, juste à côté du complexe sportif de l'espace Bel Air. Nous verrons à l’avenir si nous pouvons l’équiper avec une zone de vidange et d'une borne pour le plein d’eau. Pour cette année, on va essayer de fonctionner et de faciliter la chose avec le parking et, l’année prochaine, on verra pour mettre en place une aire aménagée.

 

 

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires