Contrôle technique des camping-cars : gare aux bouchons dans les centres.

A cause du confinement du printemps 2020, le gouvernement avait autorisé les propriétaires d'un véhicule de plus de quatre ans à repousser le contrôle technique de quelques semaines. Ce report qui se répercute deux ans après, risque de provoquer des embouteillages aux portes des centres.

Les propriétaires de camping-cars qui ont passé leur véhicule au contrôle technique (CT) entre juin et août 2020 risquent de se confronter, cette année, à une saturation des rendez-vous dans les centres de contrôle dans les mois à venir. La faute au premier confinement qui, en 2020, avait provoqué la quasi fermeture des établissements chargés de réaliser les contrôles. Le gouvernement avait alors autorisé les propriétaires d'un véhicule concerné par un CT à différer leur rendez-vous sur une période de trois mois.

Il y a deux ans, les centres avaient alors été débordés par un surplus de rendez-vous. Les différés s'ajoutant à ceux pris dans les temps. Ce problème risque fort d'être reconduit en 2022 pour les mêmes raisons. En effet, tous les véhicules qui ont passé leur contrôle à la fin du printemps et au début de l'été 2020 vont devoir repasser sur les bancs des contrôleurs cette année. Un pic d'un million de véhicules est ainsi attendu sur la période à venir.

Pour éviter d'être pris au dépourvu et ne pas pouvoir se rendre chez son contrôleur dans les temps, mieux vaut donc anticiper et prendre rendez-vous rapidement. Sachant qu'il est possible de passer son contrôle six mois avant la date anniversaire, il est encore temps de se se rapprocher de son centre.

Pour trouver un centre près de chez soi, c'est ICI.

 

Voir aussi

>>>Coût du contrôle technique camping-cars : un site étatique qui ne sert à rien

>>>Pas de panique pour le contrôle technique

>>>Le gouvernement autorise le report du contrôle technique des véhicules

Nous vous recommandons

Vos commentaires