Le meilleur road trip en camping-car au Québec avec Authentik Canada

Authentik Canada vous propose un itinéraire en camping-car de deux semaines à la découverte des grands espaces québécois.

  • © Authentik Canada
  • © Authentik Canada
  • © Authentik Canada
  • © Authentik Canada
  • © Authentik Canada
  • © Authentik Canada
© Authentik Canada
© Authentik Canada
© Authentik Canada
© Authentik Canada
© Authentik Canada
© Authentik Canada

Un road trip en camping-car au Québec, c’est profiter de l’accueil chaleureux des Québécois, tout en étant aux premières loges des grands espaces sauvages d’Amérique. Prenez place confortablement pour un voyage de 2 semaines dont vous vous souviendrez toute votre vie.

Jour 1 : Montréal

Les arrivées des vols internationaux ne permettent pas de prendre en charge votre camping-car dès votre débarquement. Profitez donc de cette première journée en terres québécoises pour découvrir la grande métropole qu’est Montréal, accessible à pied ou en transports en commun ! Ici, impossible de s’ennuyer : il y a toujours un festival ou un événement gratuit qui rassemble locaux et touristes. Rendez-vous à la place des festivals et laissez-vous surprendre.

Vous souhaitez voir un peu d’histoire ? Le quartier du Vieux-Montréal et son architecture européenne vous séduira à coup sûr. Le Vieux-Port renferme une multitude d’activités pour vous aider à le découvrir de façon ludique. Si le temps vous le permet, une visite à l’observatoire Ville-Marie vous offrira une vue panoramique sur toute la ville.

Jours 2 et 3 : Mauricie

Après une nuit de repos pour vous remettre du décalage horaire, c’est enfin le temps de prendre la route. Prenez votre camping-car et partez vers la Mauricie. Le parc national qui s’y trouve couvre 536 km2 et abrite plus de 150 lacs. Pour cette première journée, parcourez la route panoramique qui traverse le parc, s’échelonnant sur 63 km. Celle-ci est parsemée de plusieurs belvédères ponctués de panoramas à couper le souffle.

© Authentik Canada

Ceux du Passage et de l’Île-aux-Pins sont indiscutablement des incontournables. Pour votre seconde journée, offrez-vous le rêve typiquement canadien de tout amateur de nature : une initiation au canotage. Si vous êtes sportifs, optez pour une excursion aux chutes Waber. Cette épopée vous fera emprunter le lac Wapizagonke sur 4 km, et sera suivie d’une randonnée de 3 km pour vous rendre aux chutes. On vous conseille d'apporter un pique-nique pour reprendre des forces pour le retour !

Jours 4 et 5 : Saguenay Lac St-Jean

Ce matin, vous empruntez l'une des plus belles routes panoramiques du pays, la route 155, que l’on surnomme également la route des rivières. Vous allez la parcourir sur environ 100 km en découvrant son magnifique paysage montagneux. Au Lac, on est accueillant, vous vous sentirez comme chez des amis. Votre destination aujourd’hui est le village fantôme de Val-Jalbert. Ne vous trompez pas, il s’agit d’un véritable village des années 20, conservé en musée à ciel ouvert. Vous y découvrirez des témoignages vidéo d'anciens du village. Un moment à la fois touchant et rempli d’histoire. C’est également sur ce site que vous pourrez voir les chutes les plus hautes au Canada. Oui, plus hautes que celles du Niagara ! Pour votre deuxième journée dans la région, allez découvrir un zoo hors du commun, celui de Saint-Félicien. Ici, plus de 75 espèces animales de la Boréalie vivent paisiblement dans leur environnement naturel, et c’est vous qui êtes, en quelque sorte, en cage. À bord d’un train, vous sillonnerez leur habitat, vous permettant un contact à la fois unique et respectueux. N’oubliez pas d’apporter votre appareil photo !

Jours 6 et 7 : Fjord du Saguenay

Vous reprenez la route pour aller découvrir le majestueux Fjord du Saguenay. Pour explorer son immensité, plusieurs options s’offrent à vous. Le kayak de mer sur le Fjord vous permet de voir de près les parois vertigineuses qui l’entourent, tout en observant phoques et oiseaux d’eau douce et de mer. Pour avoir un peu plus de confort et prendre des clichés impressionnants, une croisière en bateau-mouche est également possible. Cette dernière est commentée et vous permettra d’en apprendre plus sur les légendes du Fjord. Si vous préférez rester sur terre, le parc National du Fjord du Saguenay saura vous offrir des points de vue dignes de ce nom.

© Authentik Canada

Le sentier de la Statue qui surplombe le Fjord demeure l’incontournable du parc, avec un panorama au sommet des plus éblouissant. Prévoyez 3 à 4 heures pour parcourir les 7 km aller-retour. Bien que le Fjord soit l’attrait principal de la région, plusieurs villages d’exception s’y retrouvent. Profitez de votre passage pour faire un arrêt à l’Anse Saint-Jean ou à Sainte-Rose du Nord. Ces deux charmantes localités figurent parmi les plus beaux villages du Québec.

Jours 8 et 9 : Tadoussac

Vous avez sûrement entendu parler du petit village côtier de Tadoussac, il s’agit de l’endroit de prédilection pour l’observation des baleines. Impossible de venir au Québéc sans visiter cet endroit magique. Pour aller à la rencontre de ces impressionnants mammifères marins, plusieurs types d’excursions se présenteront à vous. En zodiac, vous serez en petit groupe avec un guide naturaliste. Vous souffrez d’un important mal de mer ? Plusieurs bateaux de croisières aux baleines ont également des départs dans le village.

© Authentik Canada

Si, tout au contraire, vous êtes plus sportifs et aventuriers, des excursions en kayaks sont également offertes. Mais à Tadoussac, il n'y a pas seulement des baleines. Sillonnez les petites rues du village et prenez le temps de dîner dans un des petits restaurants locaux. Expérience gourmande et charmante garantie !

Jours 10 et 11 : Parc Jacques-Cartier

Dernier réveil sur le Fjord avant le départ pour la grande région de Québec. Votre destination aujourd’hui est le parc de la Jacques-Cartier. Optez pour la route 138 qui longe le mythique Fleuve St-Laurent, dès la Baie St-Paul. Le paysage du parc de la Jacques-Cartier est contrasté par les falaises qui bordent la vallée glaciaire de la rivière du même nom. L'acitivité de prédilection du parc est la décente de la rivière en canot. Celle-ci répond aussi bien aux familles qu’aux sportifs à la recherche de sensations fortes avec des sections très calmes et d'autres plus rapides. Puis, pour votre seconde journée dans la région, partez en randonnée. Le sentier des Loups compte parmi les plus beaux sentiers du Québec. Avec ses 11 km aller-retour, il vous offrira une vue vertigineuse au sommet qui en vaut largement l’effort !

Jours 12 et 13 : ville de Québec

Après les grands espaces, il est temps de découvrir le berceau de la francophonie en Amérique du Nord : l’historique ville de Québec. Commencez par une promenade dans les vieux quartiers. Le secteur du vieux Québec constitue la dernière ville fortifiée sur le continent. Il est également classifié patrimoine historique par l’UNESCO.

Assurez-vous de voir la Place Royale, la Terrasse Dufferin, ainsi que les rues Petit-Champlain, du Trésor et Saint-Jean. Cette dernière est votre destination par excellence pour un restaurant gourmet ou un bistro local. Côté architectural, vous ne pourrez pas manquer le Château Frontenac, véritable emblème de la ville, ainsi que la Basilique-Cathédrale Notre-Dame-de-Québec. Puis, terminez votre journée par une traversée du fleuve à bord du traversier Québec-Lévis. Le reflet des lumières de la vieille capitale sur le fleuve restera gravé dans votre mémoire, c’est une des plus belles vues de Québec.

© Authentik Canada

Pour votre dernière journée dans la région, aventurez-vous hors de la ville. Vous y trouverez, à quelques minutes, l’impressionnante chute de Montmorency. Si vous êtes courageux, faites-en l’ascension en gravissant ses nombreuses marches. Autrement, un téléphérique vous rendra la tâche plus facile. Après vous y être émerveillés, rendez-vous juste en face, sur l’île d’Orléans. On conseille fortement d’y louer un vélo afin de partir à sa découverte. Au rendez-vous : produits du terroir, restaurants, brasseries locales et un riche patrimoine culturel.

Jour 14 : retour à Montréal

Toute bonne chose ayant une fin, il est maintenant temps de reprendre la route pour un retour vers Montréal, où vous y rendrez votre camping-car de location. Puis, départ pour l’aéroport pour l’embarquement de votre vol de retour. C’est la tête pleine de souvenirs que vous rentrerez chez vous.

Pour un prochain voyage, pourquoi ne pas tenter de voir ce que pourrait être l’ultime road trip en camping-car aux Etats-Unis ?

 

 

Vos commentaires