Le Maroc a la cote

Le Mondial du tourisme qui se tiendra du 12 au 15 mars à Paris thématise le salon autour des espaces désertiques. Le Maroc, destination appréciée des utilisateurs de camping-car durant la période hivernale est une belle porte d'entrée vers le désert. Nous vous proposons un itinéraire qui traverse les sables du royaume chérifien.

  • Etape reposante à l'ombre des palmiers du camping de Zagora.
  • Gorges de Dadès
  • Gorges de Todra
  • Un oasis au milieu du désert
Etape reposante à l'ombre des palmiers du camping de Zagora.
Gorges de Dadès
Gorges de Todra
Un oasis au milieu du désert

Par la très récente route N12, vous rejoindrez Zagora. Juste avant d’arriver, ne soyez pas surpris de croiser des tracteurs dans le désert, ici se cultive les pastèques que vous retrouverez sur nos marchés en Europe. Encore une ville faîtes pour les camping-caristes, vous y trouverez six campings, services très complets, accueil sympa, nous vous conseillons les campings bien situés dans la palmeraie, comme le Sindibad ou l’oasis Palmier, car les températures, même en hiver, peuvent ici être élevées.

Prendre alors une route très récente (2018) qui vous conduira à Tazzarine en passant par Tarhbalt, toute neuve donc en très bon état avec la possibilité de découvrir encore une nouvelle variété de Paysage.

>>> Indispensable pour voyager au Maroc, le guide "Le Maroc en camping-car"

Au passage un arrêt au camping Serdrar ne pourra que vous ravir, un écrin vert au milieu du désert où l’on accède désormais en grande partie par une route goudronnée. Agriculteur, le papa a décidé d’ouvrir sa ferme aux voyageurs de passage. Ses fils, Brahim et Youssef ont pris le relais et ils font du camp un endroit connu et reconnu internationalement. Cet endroit est un havre de paix. Ne manquez pas non plus la visite du site des gravures rupestres d’Aït-Ouazik avec Youssef, guide diplômé.

A Tazzarine reprendre à gauche, direction N’ Kob, une ville aux merveilles insoupçonnées très méconnues des touristes qui ne font que traverser ce gros bourg, on y trouve en plus un camping de très bon niveau, l’auberge Ouadjou qui bien sûr vous conseillera pour les visites.

Ensuite, vous pourrez par une voie très récente (terminée cette année) rejoindre Boumalne du Dadés, en passant par le col du Tizi N’ Tazazert et la ville d’Ikiouin. Vous en profiterez pour faire un détour vers les gorges du Dadés, un autre incontournable d’un voyage réussi avec celui qui vient juste après, les gorges du Todra deux emblèmes du Maroc touristique. Les campings y sont très nombreux.

>>>Voir aussi Partir au Maroc en camping-car

Prenez ensuite la direction de Goulmima, mais par le chemin des écoliers. Après avoir traversé entièrement les gorges du Todra, passage à Tamttatouchte, où il va y avoir bientôt autant de campings que d’habitants !!!! Puis continuer pour faire la boucle par les gorges du Ghéris, très réputées pour les amoureux de l’escalade, passage à Amellago, et enfin arrivée à Goulmima. Un arrêt au camping les tamaris « chez Michèle » est vivement conseillé, afin de prendre un peu de repos, grâce aux massages de Fati et pour déguster le matin ses succulentes crêpes offertes.

Visitez Ksar en compagnie d'un guide fourni par le camping, une vraie ville souterraine à ne pas rater. De là, rejoignez la R 712 avec un arrêt presque obligatoire pour silloner les khettaras à Jorf, ensemble de galeries et puits creusés pour entretenir les canalisations qui amènent l’eau de la montagne afin d’alimenter les palmeraies.

>>>Passez l'hiver au Maroc avec Camping-Car Magazine 324

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires