Les camping-caristes de passage à Lannion doivent-ils payer une taxe de séjour ?

Dans la commune bretonne, le gérant du camping plaide pour la mise en place d’une taxe de séjour envers les camping-caristes qui stationnent sur la côte.

  • La côte bretonne autour de Lannion © Fotolia

En Côte d’Armor, aux abords de Lannion, le littorale est accessible aux camping-cars. Limité à 48 h, le stationnement de la plage de Doas-Lagorn n’est pour le moment pas réglementé. Une situation qui déplaît au camping Les Plages de Beg Léguer, situé un peu plus au Sud. En effet, le gérant du camping a exprimé son mécontentement auprès de Ouest France, en soulignant que les camping-caristes en stationnement sur le parking ne payaient « aucun frais d’hébergement, donc aucune TVA ». Selon lui, il faut appliquer une taxe de séjour à ces « camping-cars qui utilisent nos côtes » car ils représentent « un manque à gagner important pour les collectivités ».

L’an passé, la municipalité avait inauguré deux espaces réservés aux camping-cars : le parking de Nod-Huel qui a été agrandit et qui bénéficie dorénavant d’une zone dédiée, ainsi que l’aire de services de Roud Ar Roc’h qui se situe à l’entrée de la commune.

 

 

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires