Maroc : un départ vers Sète programmé pour demain

Un bateau reliant Tanger à Sète va prendre la mer demain dimanche avec à son bord plus de 200 camping-cars confinés désireux de rentrer chez eux, en France.

Il aura fallu faire preuve d'une grande vigilance avec toutes les rumeurs et fausses informations qui ont circulé depuis plusieurs jours. Mais l'avenir des "confinés" de Tanger Med semble enfin s'éclaircir. En effet, le consul de France -encore- présent actuellement sur le parking a annoncé aux quelque 280 camping-cars qu'un bateau a bien été affrété pour rallier le port de Sète. Le départ est prévu pour demain après-midi. Le navire commercial devrait pouvoir embarquer environ 220 camping-cars à son bord. Le coût de la traversée est fixé à 1200 €, un prix comprenant un couple avec un camping-car de 7 m.

En vidéo : Bloqués sur le parking de TangerMed, ils témoignent

En revanche, compte tenu de la durée de la traversée, il n'est nullement stipulé si ce tarif comprend une cabine ou non. Ce tarif qui correspond en temps normal à celui d'un aller-retour fait débat. Et l'Etat français n'est pas prêt à le prendre à sa charge. Quelques équipages ont donc décidé de rester à Tanger.

Journal d'un confiné en camping-car #1

La capacité du bateau étant limitée, priorité sera donnée aux personnes les plus âgées et fatiguées ainsi qu'à celles sous traitement médicamenteux en manque de remèdes, et enfin les quelques voitures avec enfants.

Embarqueront en premier les camping-caristes recensés depuis plus de 24h sur le parking Tanger Med. Certains équipages mis au courant de l'arrivée d'un navire tenteraient actuellement de rallier ce parking. Un autre départ serait déjà programmé pour jeudi prochain.

Le consul de France au Maroc est confiant sur le fait que des rotations devraient désormais être mises en place pour permettre aux autres camping-caristes "bloqués" de pouvoir rentrer en France.

Sitôt arrivés sur le territoire, les camping-caristes seront autorisés à rentrer chez eux en empruntant les autoroutes.

Bloqués en Mauritanie, 14 équipages de camping-car témoignent.

 

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires