Coronavirus : un retour express du Maroc

Au cours d'une promenade numérique sur les réseaux sociaux, nous avons croisé la route d'Anne et Nicolas qui étaient au Maroc au moment de l'annonce du confinement en France.

  • © Les Vadrouilles d'ANéNIKO
  • Un retour précipité du Maroc vers la France. © Les Vadrouilles d'ANéNIKO
  • Un retour précipité du Maroc vers la France. © Les Vadrouilles d'ANéNIKO
  • Un retour précipité du Maroc vers la France. © Les Vadrouilles d'ANéNIKO
  • Un retour précipité du Maroc vers la France. © Les Vadrouilles d'ANéNIKO
© Les Vadrouilles d'ANéNIKO
Un retour précipité du Maroc vers la France. © Les Vadrouilles d'ANéNIKO
Un retour précipité du Maroc vers la France. © Les Vadrouilles d'ANéNIKO
Un retour précipité du Maroc vers la France. © Les Vadrouilles d'ANéNIKO
Un retour précipité du Maroc vers la France. © Les Vadrouilles d'ANéNIKO

Depuis le 12 mars, Anne et Nicolas sentaient nettement que le climat au Maroc n'était plus aussi serein que les jours précédents. En l'espace de 24 h, le mot confinement était dans la bouche de tout le monde là-bas, et les mesures restrictives prises en France le 17 mars n'ont pas apaisé les craintes de ces camping-caristes.

>>>Lire aussi : Journal d'un confiné en camping-car #1

Habitué à effectuer de longs voyages en camping-car avec leur Laika (plus de 25000 km réalisés par an) ou à moto, ce couple a d'abord souhaité prendre du recul avant de prendre une décision importante, celle de rentrer. Un retour précipité avec cet espoir que les frontières ne soient pas fermées et que les ferries assurant la liaison dans le golfe de Gibraltar naviguent encore. Pour autant, la solidarité était de mise avec un convoi "exceptionnel" qui s'est organisé par la force des choses avec des touristes présents dans le camping où Anne et Nicolas avaient fait étape pour quelques jours. Cette "corovane" comme ils l'ont baptisée se compose de 3 camping-cars et de 2 motos... Le camping-car d'Anne et Nicolas s'étant également transformé en "Camper Moto Hôtel"

Ils nous racontent ce retour "surréaliste" vers la France, digne"d'un film de science-fiction". Et pourtant !

Anne et Nicolas ont pour habitude de beaucoup voyager et de profiter pleinement de leur camping-car, mais aussi de leur moto. Sur leur page Facebook Les vadrouilles d'ANéNIKO, vous pouvez retrouver leurs périples... ainsi que des idées de voyages à travers des itinéraires qu'ils ont plaisir à partager. A bon entendeur !

>>>Voir aussi : un départ vers Sète programmé pour demain

>>>Lire aussi : Bloqués en Mauritanie, 14 équipages de camping-car témoignent.

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires