Retrouver sa liberté de voyager en louant un camping-car

Depuis le 11 mai, nous sommes déconfinés. Autorisés à circuler, dans un rayon de 100 km autour de notre domicile et dans le périmètre de notre département. Alors pour partir à la découverte de notre proche territoire, en se sentant dépaysés, pourquoi ne pas louer un camping-car quand on n'en possède pas ?

Auprès de qui s'adresser ? On vous explique tout.

  • © Avis CarAway

En périphérie de votre domicile, il y a sans doute de vrais trésors touristiques que vous ne connaissez pas et qui méritent une visite. Certains penseront que ces balades peuvent être réalisées dans la journée. C’est vrai. Mais il est aussi agréable de prendre son temps, de fureter sur de petites départementales, de s’arrêter sur la place d’un village et d'y rester une nuit. La seule solution pour que ces courts séjours puissent se dérouler sereinement : les réaliser en camping-car.

Les personnes qui veulent découvrir ce mode de déplacement ne se précipiteront sûrement pas chez le concessionnaire le plus proche pour acheter un camping-car. La solution est donc de se rapprocher des loueurs pour essayer un fourgon aménagé, un profilé, un intégral ou une capucine.

Plusieurs façons de louer un camping-car

Une des possibilités revient à faire appel aux grandes sociétés de locations (Avis Car Away ou Hertz Trois Soleil), soit aux concessionnaires qui détiennent tous un parc locatif. La deuxième possibilité consiste à louer directement aux particuliersr propriétaires de camping-car, en passant par une des trois grandes plateformes de location entre particuliers : Wikicamper, Hapee et Yescapa.

Il existe une troisième solution, à mi-chemin entre la location, la vente et le leasing : la formule "Camping-Quart" créée par le réseau de concessionnaires Sud Loire Caravane. Pour un loyer mensuel allant de 219 à 249 €, vous pouvez profiter pendant deux ans d’un camping-car neuf, dix semaines par an. Les véhicules de loisirs sont partagés entre quatre locataires. Une formule attrayante pour quiconque souhaite se frotter au camping-car, sans vouloir investir dans un modèle neuf ou d’occasion.

Faut-il louer entre particuliers ?

La location de camping-cars entre particuliers s’est développée depuis près de dix ans grâce à l’émergence de plateformes internet. En 2012, la start-up alors nommée "Je loue mon camping-car" a été la première à se lancer sur le secteur. Les créateurs ont développé un système simple et sûr, en réglant le problème des assureurs autrefois réticents à couvrir les camping-cars loués par les non-professionnels. En 2016, "Je loue mon camping-car" change de nom pour devenir Yescapa .

D’autres plateformes sont également arrivées sur le secteur :

  • Wikicampers, née au Pays basque à l’initiative de deux jeunes voyageuses, gère aujourd’hui une flotte de location de plusieurs centaines de camping-cars, toutes catégories (vans, fourgons aménagés, profilés, capucines et intégraux) accessibles dans la France entière.
  • Hapee, un des derniers-nés, est une initiative du réseau de concessions CLC. Même principe, même démarche et même efficacité que les deux plateformes citées ci-dessus.

Dans tous les cas, l’idée consiste

  • Premièrement, à fournir aux locataires une variété considérable de véhicules à des tarifs intéressants.
  • Deuxièmement, à permettre aux propriétaires d’un camping-car de le louer (ce qui permet de se créer un complément de revenu toujours appréciable pour financer le crédit contracté pour l’achat du véhicule).
  •  

Passer par un professionnel

Nettement plus anciennes que les plateformes de location entre particuliers, les entreprises spécialisées dans la location sont toujours aussi actives.

Deux grosses enseignes se partagent le marché : Hertz Trois Soleil et Avis Car Away. Très bien implantées en France et même parfois dans plusieurs pays étrangers, ces deux entreprises ont pignon sur rue, dans des agences dédiées et chez des concessionnaires. Le parc locatif est vaste et varié. Vous pouvez y réserver toutes les catégories de camping-cars, récents et bien entretenus : profilés, capucines, intégraux et fourgons aménagés.

Dernier cas de figure : la location directe chez un concessionnaire de camping-cars. En effet, la plupart des points de vente dispose d’un parc locatif. Il suffit donc de contacter un des 491 concessionnaires répartis en France pour obtenir toutes les informations sur les modèles disponibles.

Hygiène et sécurité

En cette période de crise sanitaire, professionnels et particuliers sont soumis à des procédures de désinfection et de remises des clés très strictes. Tous les loueurs ont donc pris des dispositions afin que les camping-cars soient loués dans un état de propreté et d’hygiène irréprochable. Le but étant bien sûr de fournir un véhicule exempt de virus.

Dans le cadre de la location entre particuliers, Yescapa, Wikicamper et Hapee apportent des conseils à leurs clients via des livrets ou des blogs. Les plateformes invitent les propriétaires à se doter de gants et de masques pour se protéger et bloquer toute contamination. Elles recommandent bien sûr de bien nettoyer le véhicule en insistant sur le volant, le tableau de bord, les sièges, les tapis et les rideaux. Des alèses jetables sont installées sur les lits avant chaque départ en location. Tous demandent même aux propriétaires de désinfecter leur véhicule à l'aide d'un aérosol virucide (norme EN 14476 : 2013), et ce entre chaque locataire.

Le volant est un des organes qu'il faut bien désinfecter.
Le volant est un des organes qu'il faut bien désinfecter.

Les loueurs font également en sorte que les documents soient remplis par Internet, en amont de la récupération du véhicule. La signature des papiers sera réalisée sur place, chacun avec son propre stylo.

Ce travail de nettoyage et de désinfection devra bien entendu être réalisé par le locataire en cours de séjour. C’est une question de civisme que chacun comprendra.

Contraignant ? Sans doute. Mais une fois ces gestes barrières accomplis, les locataires pourront alors profiter pleinement de la vie en camping-car, ponctuée de belles promenades et de jolis petits endroits inédits.

Louer à quel prix

Difficile de communiquer des tarifs précis tant ils varient selon plusieurs facteurs :

  • Durée,
  • Période,
  • Catégorie du véhicule,
  • Kilométrage,
  • Professionnels,
  • Particuliers.

En moyenne, en juin, une semaine de location peut revenir entre 500 et 700 €. L’été, les prix augmentent forcément et modulent entre 1 000 et 1 500 € la semaine.

A ces prix, il faut ajouter le montant de la caution qui peut s’élever jusqu’à 2 400 €. Cette somme n’est généralement pas prélevée et n’impacte donc pas le plafond autorisé des règlements par carte bancaire. Certaines agences, comme Avis Car Away, proposent des paiements en trois fois.

Et tous les loueurs, dans le cadre de la crise sanitaire, ont mis en place un remboursement sans frais en cas d’annulation.

>>>Lire aussi

Où se déconfiner en camping-car ?

Le guide officiel des aires de services 2020

France Passion, la solution pour découvrir votre région en camping-car

Toutes les installations AireServices sont ouvertes

Stationner en camping-car autour du Mont-Saint-Michel

En vidéo : l'aire d'accueil de Lann Floren (56)

Une petite aire pour prendre l'air

 

 

Nous vous recommandons

Actualités

Vos commentaires