Les camping-cars poids lourds soumis à une nouvelle signalisation des angles morts

Signaler ses angles morts est dorénavant obligatoire pour tous les véhicules poids lourds. Camping-cars compris. On vous décrypte cette nouvelle mesure.

  • Où positionner les autocollants signalant les angles morts ?
Où positionner les autocollants signalant les angles morts ?

La mesure est parue dans le journal officiel du 5 janvier 2021. Tous les véhicules de plus de 3,5 tonnes doivent signaler leurs angles morts en apposant un marquage pour les matérialiser. Une obligation qui concerne aussi les camping-cars poids lourds dès à présent. Les camping-caristes roulant dans ce type de véhicule doivent donc apposer ces marquages immédiatement, au risque d’être « sanctionné[s] par une contravention de quatrième classe, soit une amende forfaitaire de 135€, pouvant être minorée ou majorée », stipule une note de la Sécurité routière.

La FFCC aura eu beau intervenir pour défendre les camping-cars auprès du gouvernement, elle s’est confrontée à un refus catégorique d’exempter de cette mesure les véhicules de loisirs qui ont un plus petit gabarit. En effet, Marie GAUTIER-MELLERAY, déléguée interministérielle à la Sécurité routière a répondu que « l’arrêté ne prévoyait aucune exemption ».

Les poids lourds doivent donc coller sur leur carrosserie cette signalisation afin qu’elle soit « visible sur les côtés ainsi qu'à l'arrière du véhicule, en toutes circonstances. De manière générale, elle doit être posée entre 0,90m et 1,50m du sol, sauf cas particuliers », indique l’arrêté du 5 janvier 2021.

Les autocollants sont déjà commercialisés sur plusieurs sites internet (nous les avons vus sur un grand site marchand au prix de 7,50 € le lot de 3) et seront probablement disponibles dans les différents réseaux de concessionnaires.

Cette réglementation s'applique aussi à tous les camping-caristes étrangers conduisant un poids lourd lorsqu'il circuleront sur le territoire français.

Sur le même sujet >>La signalisation des angles morts sera-t-elle vraiment obligatoire

 

Vos commentaires